• Accueil >
  • Communauté de Communes >
  • S'informer

Actualités

4 adolescents fille et garçon qui sourient

Les équipes du Service Enfance-Jeunesse vous ont préparé des programmes d’activités vitaminés pour les vacances d'été !

Artisans, commerçants : Vous avez un projet de création ou d'évolution d'activités ? Votre projet concerne le territoire du Saint-Béatais? Alors prenez rendez-vous avec nous pour vérifier si vous êtes éligibles aux aides de l'Opération de Modernisation des Pôles Commerciaux et Artisanaux (OMPCA) !

 

  

 

BÉNÉFICIEZ DES AIDES FINANCIÈRES DE L’OMPCA

L’OMPCA peut apporter un soutien financier à l’investissement pour les projets de modernisation, de reprise, d’amélioration à hauteur de 20% et de mise en accessibilité à hauteur de 30%.

 

Critères d’éligibilité :

 

  • Être commerçant et artisan sur les communes de l’ancienne Communauté de communes du canton Saint-Béat ou des Trois Vallées
  • Être inscrit au registre du commerce et des sociétés ou au répertoire des métiers y compris les microentreprises et les franchises ayant une vitrine.

 

Sont inéligibles : les pharmacies, les professions libérales, les activités liées au tourisme et à l’activité agricole.

 

 

Les dépenses éligibles doivent concourir à :

 

  • Dépenses d’investissement relatives à la modernisation des entreprises et des locaux d’activité (vitrines incluses)
  • Dépenses d’investissement relatives à la sécurisation des entreprises et des locaux d’activité contre les effractions
  • Dépenses d’investissement visant à favoriser l’accessibilité des entreprises à tous les publics
  • Équipements professionnels + véhicules de tournées et leur aménagement

  

 

Permanences (sur rendez-vous uniquement ) :

 

Contactez la coordinatrice de l’OMPCA, Mme GUIXOT : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

  • Communauté de communes Pyrénées Haut Garonnaises à Marignac les LUNDI
  • Communauté de communes Cagire Garonne Salat à Aspet les MARDI

 

flyer OMPCA 2019 (644.25 ko)

 

 

 

 

 

LA BOUTIQUE DE MARTINE : UN NOUVEAU COMMERCE AU COEUR DE SAINT-BÉAT

Témoignage de Martine Aires, propriétaire de la Boutique de Martine, commerce ayant bénéficié de l'accompagnement de l'OMPCA.

 

" Ces dernières années, l’envie était née pour moi de créer ma propre activité tournée vers le commerce. Ayant une maison secondaire à Saint-Béat où mon mari et moi venions nous ressourcer tous les week-ends pour échapper à vie trépidante de Toulouse, nous avons envisagé de venir nous y installer de façon permanente.

 

L’opportunité m’a été donnée d’acquérir un immeuble sis en cœur de village abritant avant les inondations de 2013 un commerce en rez-de-chaussée et des logements en R+1 et R+2. Ce fut le déclic qui manquait à mon nouveau projet de vie et sur lequel je me suis engagée dès 2017. L’aventure a alors démarré avec un double objectif : rechercher une qualité de vie dans un cadre rural et me reconvertir (après 32 années passées au service de l’architecture et des architectes au sein du Conseil Régional de l’Ordre des Architectes Midi-Pyrénées) vers un métier de contact en misant sur la clientèle locale et de passage.

 

 

Ce nouveau commerce de proximité à Saint-Béat propose : prêt à porter, laine et mercerie, décoration, accessoires divers, maroquinerie, … Malgré la concurrence des grandes enseignes, le commerce de proximité demeure privilégié dans cette zone rurale. En effet, la population locale et alentours souvent vieillissante et ayant des difficultés à se déplacer sur Luchon, Montréjeau ou Saint-Gaudens pour trouver lesdites grandes enseignes reste fidèle aux petits commerçants. C’est aussi pour elle l’occasion de se retrouver et de conserver du lien social.

Cette rénovation a mobilisé pour moi de gros moyens financiers et l’aide octroyée par l’OMPCA a constitué une véritable bouffée d’air frais pour un démarrage dans de bonnes conditions. En effet, ce soutien financier de près de 9 500 euros m’a permis d’acquérir les derniers équipements nécessaires et l’achalandage de la boutique.

 

Le montage de dossier déterminant l'obtention des aides financières est généralement assez complexe à réaliser. Or, ça n’a pas été le cas pour l’OMPCA qui avait à cœur de faciliter les démarches pour les demandeurs. La procédure a donc été simplifiée et bien encadrée par les services des Communautés de Communes. En effet, l’accompagnement proposé tout au long de la procédure m’a permis de présenter un dossier complet et conforme aux critères d’éligibilité.

 

Au vu de cette expérience, je salue donc la politique volontariste en faveur des commerçants et artisans mise en place par les différents acteurs de cette OMPCA (Etat, Région, Communautés de Communes Cagire Garonne Salat et Pyrénées Haut Garonnaises, CCI, Chambre des Métiers,  ….). Je leur adresse mes plus sincères remerciements pour l’octroi de l’aide financière dont j’ai bénéficié d’une part, et pour le rayonnement que cette action donnera à mon commerce d’autre part."

 

Martine AIRES

LA BOUTIQUE DE MARTINE

Avenue Galliéni – 31440 SAINT-BEAT

 

Sur notre territoire, il existe 7 sites Natura 2000 : Chainons calcaires du piémont commingeois, Haute Vallée de la Garonne (directive oiseaux et directive habitat), Gar-Cagire, Haute Vallée d’Oô, Haute Vallée de la Pique et Vallées du Lys, de la Pique et d’Oô.

 

Depuis le 13 juin 2018, la Communauté de Communes Pyrénées Haut Garonnaises a été élue structure animatrice pour les 7 sites. Elle assure donc depuis le 1er juillet 2018 la mise en œuvre des documents d’objectifs et le suivi de l’animation de ces sites.

 

Vous pouvez retrouver toutes les actualités liés aux sites Natura 2000 dans le nouveau bulletin d'information :

 

 

 

 

Bulletin information Natura 2000 | N°1 (4.50 mo)

Qu'est-ce que le dossier médical partagé ?

Le Dossier Médical Partagé (DMP) est un carnet de santé numérique mis en place par l’Assurance Maladie qui conserve et sécurise vos informations de santé : traitements, résultats d’examens, allergies… Il permet aux usagers de les partager avec les professionnels de santé de leur choix (médecin, pharmacien, dentiste, spécialiste…), qui en ont besoin pour vous soigner. En répondant à ce besoin pratique, le DMP peut améliorer la coordination des soins et vous fournir une meilleure connaissance de votre propre histoire médicale. Aujourd’hui, plus de 5 millions de personnes disposent d’un DMP.

 

 

 

 

Plus d'informations sur le DMP

 

 

 

Calendrier des permanences

Pour faciliter la création de votre dossier médical partagé, des permanences tenues par les agents de l'Assurance Maladie seront organisées sur le territoire des Pyrénées Haut Garonnaises. Il vous suffit de vous munir de votre carte vitale et l'agent se chargera de vous accompagner. La création de votre DMP ne prendra que quelques minutes.

 

 

 

Ce sont ensuite les professionnels de santé, ou vous-même, qui pourront ajouter les nouveaux documents (analyses, prescriptions…).

 

 

 

Cette opération est menée dans le cadre du Contrat Local de Santé porté par le Pays Comminges Pyrénées, en collaboration avec l'Assurance Maladie et la Communauté de Communes Pyrénées Haut Garonnaises.

 

 

Suite à la réalisation d’un diagnostic, un plan d’actions a été proposé afin d’harmoniser les conditions et les modalités de collecte des déchets ménagers et assimilés sur le territoire des Pyrénées Haut Garonnaises. Il a été approuvé par les élus lors du Conseil Communautaire du 21 décembre 2018.  Ce plan d’actions contient notamment le nouveau règlement de collecte qui est entré en application au 1er janvier 2019.

 

Zone d’application du règlement de collecte

Le nouveau règlement de collecte porte sur l’ensemble du territoire où la compétence de gestion des déchets ménagers s’exerce en régie. Il s’agit donc des secteurs du Luchonnais et du Saint-Béatais.

 

3 principaux changements

 

> Mise en container systématique des déchets ménagers

Le règlement rappelle qu’il est impératif d’utiliser les bacs de collecte collectifs agréés. Cette mesure vise à garantir la sécurité des agents et s’inscrit dans le respect de la recommandation R437 de la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés relative à la collecte des déchets.

> Pour les ordures ménagères : points de regroupements de containers pour les ordures ménagères. Les déchets doivent être déposés en sacs fermés pour préserver l’hygiène des bacs et assurer une collecte optimale.

Si les bacs existants se révélaient insuffisants ou trop éloignés du domicile, les usagers peuvent faire remonter leurs besoins à la Communauté de Communes Pyrénées Haut Garonnaises pour trouver les solutions adéquates.

            > Pour les matières recyclables : points d’apport volontaires pour le tri (colonnes jaunes : les emballages ménagers / colonnes vertes : le verre / colonnes bleues : le papier)

 

Nous rappelons qu’en cas de non-respect des conditions de collecte, les maires détiennent le pouvoir de police leur permettant de verbaliser les dépôts sauvages.

 

> Arrêt de la collecte des déchets verts sur la commune de Bagnères-de-Luchon

Ne pouvant assurer ce service pour l’ensemble des communes, les élus communautaires ont décidé de ne pas maintenir cette collecte. Les usagers concernés peuvent recourir à plusieurs solutions : le compostage, le broyage ou l’apport volontaire en déchèterie.

 

> Extension de la collecte des encombrants au secteur de Saint-Béat (collecte bi-annuelle)

Jusqu’à présent, seul le secteur du Luchonnais bénéficiait d’une collecte bi-annuelle des encombrants, celle-ci sera désormais étendue au secteur du Saint-Béatais.

Un calendrier mentionnant les dates de collecte pour chaque commune sera diffusé prochainement.

Sont considérés comme encombrants les déchets provenant de l’activité domestique des ménages qui, en raison de leur volume ou de leur poids, ne peuvent être pris en charge sur la collecte des ordures ménagères :

  • Les métaux ferreux et non-ferreux
  • Les meubles
  • Les matériaux divers : plastique, composés de bois…

Dans le cadre de l’Opération de Modernisation des Pôles Commerciaux et Artisanaux (OMPCA) menée par les Communautés de Communes Cagire-Garonne-Salat et Pyrénées Haut Garonnaises, un cycle de formations assuré par l’ADEPFO (Association de Développement des Pyrénées par la Formation) vient de s’achever. L’occasion de faire un bilan de l’accompagnement et des actions qui en découlent.

Le dispositif OMPCA initié par l’État et porté par les collectivités locales a pour but de renforcer l’attractivité et l’animation du territoire par la modernisation des activités commerciales et artisanales. Les OMPCA résultent d’un partenariat étroit, opérationnel et financier entre la Région Occitanie, le Département de la Haute-Garonne, les collectivités locales, associations professionnelles et Chambres consulaires.

Plusieurs actions sont mises en place parmi lesquelles un accompagnement de l’ADEPFO qui a démarré en avril 2018 et qui s’est achevé par un dernier stage en janvier 2019. Durant 7 sessions, les commerçants et artisans du secteur de Saint-Béat et d’Aspet se sont retrouvés pour élaborer et réaliser un plan d’actions visant à initier une démarche collective.

Retour sur les actions menées

> Opération Florimages

Cette action s’est déroulée du 14 juillet au 30 septembre 2018 avec la participation de 50 commerçants. Ils devaient afficher sur leur vitrine la photographie d’une fleur des Pyrénées dont le descriptif était à récupérer à l’intérieur de chaque commerce... Au client de pousser la porte pour collecter, une à une, ces fiches techniques qui lui permettront de créer un herbier photographique des fleurs des Pyrénées.

Au total, 16 fiches florales différentes ont été distribuées à 200 exemplaires chacune et des panneaux signalétiques ont été installés dans les communes concernées. Une opération de ce type devrait être reconduite cette année avec une nouvelle thématique.

> Création de l’association « Vitrines Comminges Pyrénées »

L’accompagnement ADEPFO a aussi encouragé les commerçants à créer une nouvelle association pour les fédérer plus largement et ainsi envisager de nouvelles actions d’envergure. Cette initiative est un bel aboutissement et concrétisation de cette démarche collective et permettra de porter le projet de création d’un outil numérique collectif.

 

> Elaboration d’un outil numérique collectif

Les commerçants travaillent actuellement sur la création d’un portail internet collaboratif qui comprendrait une page d’accueil générale avec une carte géolocalisant les commerces et artisan. Chacun d’entre eux disposerait d’une page individuelle qui servirait de vitrine numérique avec des informations pratiques (horaires, coordonnées…) et des produits proposés.

Un blog annexé au portail et une lettre d’information permettrait de diffuser des actualités pour mettre en avant les diverses animations proposées.

 

 

Le prochain Conseil Communautaire se tiendra le mardi 23 avril 2019 à 18 h à la Communauté de Communes à Marignac.

 

Les conseillers communautaires procéderont notamment au vote du budget.

Le prochain Conseil Communautaire se tiendra le jeudi 6 juin 2019 à 18 h à la Communauté de Communes à Marignac.

 

Le guide de l’urgence sociale à Saint-Gaudens a été réalisé par un groupe de travail dans le cadre du Contrat local de santé du Pays Comminges Pyrénées. Il renseigne tous les lieux pouvant apporter de l'aide pour se loger, se nourrir, se vêtir, se soigner...

 

 

 

 

GUIDE urgence sociale (3.81 mo)

Le prochain Conseil Communautaire se tiendra le jeudi 21 mars 2019 à 18 h à la Communauté de Communes à Marignac.

La Chambre d'Agriculture de la Haute-Garonne organise cette année encore une campagne de collecte des plastiques agricoles du 18 au 23 mars 2019.

 

Pour être recyclés les plastiques doivent être propres et ne pas présenter de traces de souillures, les agriculteurs doivent respecter scrupuleusement les consignes de collecte sous peine de se voir refuser le dépôt.Tous les ans ce sont plus de 100T de plastiques et plus de 25 T de ficelles et de filets qui sont collectés sur le département. 

 

Retrouvez les points de collectes les plus proches :

 

 

L'élaboration du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) du Pays Comminges Pyrénées se poursuit avec la phase d'enquête publique du 11 mars au 19 avril 2019.

 

 

C’EST QUOI ?

Le Schéma de Cohérence Territoriale du Pays Comminges Pyrénées est le document de planification stratégique qui fixera à l’échelle du territoire les grandes orientations d’aménagement et de développement pour les 15/20 ans à venir. Le SCoT est un document réglementaire de planification, traduction d’un projet politique construit sur une démarche participative.

Le SCoT est un document vivant, élaboré en concertation avec les élus du territoire, les partenaires institutionnels, les chambres consulaires, les associations, les forces vives du territoire.

 

Consulter le dossier du SCoT

 

 

À QUOI ÇA SERT ?

Le SCoT sert de cadre de référence pour toutes les politiques territoriales : il aborde notamment l’urbanisme, l’habitat, l’économie, les déplacements, les équipements, l’environnement et plus généralement l’organisation de l’espace. Ce n’est pas un super PLU, mais les cartes communales et les PLU devront être compatibles avec le SCoT : leurs règles ne devront donc pas être contradictoires avec les principes définis par le schéma, mais devront concourir à leur mise en œuvre.

 

 

comment participer ?

Si vous souhaitez en prendre connaissance, donner votre avis, faire des propositions, rendez-vous du 11 mars au 19 avril 2019 :
> au siège de la Communauté de Communes Pyrénées Haut Garonnaises à Gourdan-Polignan
> au Pays Comminges Pyrénées à Saint-Gaudens
> dans certaines mairies dont Barbazan, Saint-Béat-Lez et Bagnères-de-Luchon
> lors des permanences de la commission d'enquête
> sur le site internet du Pays Comminges Pyrénées

 

Plus d'informations

 

 

 

 

Les prochaines élections européennes se tiendront le 26 mai 2019, elles permettront d'élire les députés du Parlement européen.

 

Pour pouvoir voter, il faut :

  • Etre Français, être âgé d’au moins 18 ans, jouir de ses droits civils et politiques et être inscrit sur les listes électorales.
  • Etre citoyen européen résidant en France, être âgé d’au moins 18 ans, jouir de ses droits civiques en France et dans le pays d’origine et être inscrit sur une liste électorale complémentaire dans la commune de résidence. Il ne sera alors possible de voter qu’en France.

 

Plus d'informations sur les élections européennes

 

 

Si vous venez de déménager, pensez à vous inscrire sur la liste électorale de votre commune avant le 31 mars 2019.

 

> S'inscrire sur la liste électorale

La commune de Melles recrute de nouveaux gérants pour l'Auberge du Crabère, à partir de mai 2019.

 

Consultez l'annonce :

 

Annonce Auberge du Crabère - Melles (878.79 ko)